Yakari et les Amérindiens à la rencontre des Lémaniques

yakari_suisse_penthes

Exposition | Le Musée des Suisses dans le monde, situé dans le canton de Genève, présente une exposition centrée sur le personnage de Yakari, petit amérindien dont la première bande dessinée est parue en 1973. L’occasion de redécouvrir ses auteurs, tout comme les peuples amérindiens.

Le visiteur explore la civilisation des Indiens des plaines dont font partie les Sioux, la tribu de Yakari, à travaers une sélection d’objets issus de la culture matérielle des peuples amérindiens. Ces artefacts sont liés à l’image caricaturée de ces peuples, des clichés véhiculés notamment par les arts graphiques, dont la BD.

On découvre le monde des Native Americans à travers des dessins et gravures originales de Karl Bodmer, Rudolph Friedrich Kurz et Frank Feller, trois Suisses ayant exploré l’Amérique du Nord au cours du XIXe siècle et ayant rendu son âme à une culture qui connutson crépuscule quelques décénies après.

On entame ensuite une aventure pleine de sensibilité dans l’univers dessiné de Yakari et de ses créateurs. Avec une sélection d’une soixantaine de planches originales du dessinateur Derib et des explications données par le scénariste Job, on découvre les mythes et les légendes amérindiens à travers les personnages bien connus comme le cheval petit Tonnerre, le totem énigmatique Grand-Aigle, les castorsmalicieux ou encore le lapin magicien Nanabozo. Bref, une exposition ludique et éducative.

L’univers de Yakari

Créé graphiquement en 1964 par le Vaudois Claude de Ribaupierre alias Derib, chez Peyo en Belgique, Yakari devient une BD en 1973 avec la complicité du Jurassien Job (André Jobin) pour le scénario. Un élément particulier de Yakari est de n’avoir jamais croisé la route du colonisateur, et que la collection, bien que classée dans les Western, n’en est pas un.

En quante-deux ans, Yakari est devenu un phénomène mondial, avec plusieurs millions d’albums vendus, traduits en vingt-quatre langues dont le norvégien, le catalan, le grec, le mandarin, l’inuktitut (eskimo), l’arabe ou le corse, avec deux séries diffusées en Allemagne, en Bbelgique, au Canada, en France ou en Russie, avec une comédie musicale et un long métrage en préparation.

Exposition «Yakari, les Suisses à la rencontre des Amérindiens», du 9 octobre 2015 au 31 janvier 2016, Château de Penthes, Musée des Suisses dans le monde, ch. de l’Impératrice 18 à Pregny-Chambésy (GE). Mardi au dimanche, 10h à 18h. www.penthes.ch

 

FacebookTwitterEmailWhatsAppLinkedInShare

Alban Lavy

Laisser un commentaire