Le père de Titeuf invité d’honneur à Delémont BD

Le génial créateur de Titeuf signe l’affiche officielle de la première édition de Delémont’BD qui se déroulera du jeudi 2 au dimanche 5 juillet 2015, dans la vieille ville de la capitale jurassienne, avec près de 40 auteurs et 8 expositions au rendez-vous.

Zep, invité d’honneur, signe l’affiche de la première édition de Delémont’BD, qui aura lieu du 2 au 5 juillet dans la capitale jurassienne. En ayant accepté cette invitation, Zep incarne, à sa façon, le désir de Delémont’BD de s’inscrire durablement comme un haut lieu de la bande dessinée en Suisse, à même de rayonner dans toute l’Europe.

Zep est à ce jour le premier et unique auteur suisse à avoir remporté le Grand Prix d’Angoulême. Génial créateur de Titeuf, il représente le savoir-faire tout helvétique de la bande dessinée et un succès éditorial d’envergure mondiale. Les aventures de Titeuf traversent à ce jour 13 albums, bientôt 14, traduits en 27 langues et écoulés à plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde. Au-delà des chiffres, Zep est reconnu comme l’un des plus brillants représentants de la bande dessinée d’aujourd’hui, qui séduit avec un humour simple et une redoutable efficacité

Une première affiche

L’affiche de Zep met en valeur le caractère unique de la vieille ville de Delémont : l’espiègle Titeuf s’est hissé sur l’une des fontaines si familières des Delémontaines et des Delémontains et si facilement reconnaissables pour les visiteurs de la cité. Autour de cette fontaine, Zep croque des personnages célèbres de la bande dessinée. Dans les éléments sculptés, l’auteur a également inscrit d’autres personnages incontournables de la bande dessinée mondiale.

Importante exposition sur Zep

L’affiche a été dévoilée ce matin à la galerie de la Fondation Anne et Robert Bloch (FARB), lieu muséal incontournable de la capitale jurassienne. Ce choix du lieu n’est pas anodin : une importante exposition dédiée à Zep s’y tiendra, en parallèle des autres expositions de Delémont’BD, du 2 au 26 juillet 2015. L’exposition se concentra sur l’œuvre de bande dessinée de Zep, de ses œuvres d’adolescent aux ouvrages les plus récents, comme Happy Parents.

50 auteurs invités – Delémont’BD reçoit, pour sa première édition la précieuse confiance de 50 auteurs de bande dessinée, parmi eux des talents confirmés comme Zep, Jean-Christophe Chauzy, Derib, Guillaume Long, Bob de Groot, Youri Jigounov, Etienne Lécroart, Enrico Marini, Jean-Claude Mézières, Mezzo, Grzegorz Rosinski, Anna Sommer, Tébo, ou Wazem ainsi que des talents en devenir comme des explorateurs et expérimentateurs de la BD.

Neuf expositions – Delémont’BD souhaite incarne comme une vitrine de la création passée et actuelle de la bande dessinée par neuf expositions originales ou empruntées.

  • Zep – Petits et grand dess(e)ins — Une rétrospective dédiée à Zep, Grand Trissou 2015 de Delémont’BD, emmènera le public à la découverte de ses géniales créations, des premières planches Titeuf à celle du prochain album é venir (le 14e), en passant par ses dessins d’enfant ou ses créations sur le sexe, la nature ou la musique.
  • Derib — Le galop du Silence – L’auteur de Yakari, Jo et Buddy Longway présente en primeur, les crayonnés de sa prochaine bande dessinée sur l’élevage des chevaux des Franches-montagnes, une race de chevaux dont le berceau se trouve tout près de Delémont.
  • Etienne Lécroart – Planches en vrac et à la découpe – Une exposition tout en bois et vraies planches pour découvrir (presque) tous les possibles de la BD et du récit séquentiel, dans un exercice placé sous le principe de l’Ouvroir de Bande dessinée Potentielle (OuBaPo).
  • Florent Chavouet – Périples japonais – Cette expo monographique présente les carnets de voyage au Japon du jeune dessinateur, desquels sont notamment tirés de fascinantes perspectives en surplomb. Sa première BD Petites coupures à Shiogui a été saluée du Prix du polar SNCF d’Angoulême.
  • Peter Gut – Conteur du monde – Entre caricatures, dessins de presse et dessins érotiques, cet accrochage à l’humour aussi caustique que délicieux fait découvrir aux francophones ce grand dessinateur suisse alémanique.
  • Mezoo – Love in vain – Auteur notamment du Roi des mouches, Mezzo présente des dessins originaux de Love in Vain, racontant la légende du blues, Robert Johnson, sur une musique de circonstance. Mezzo et Dupont ont récemment été auréolés du Prix des libraires 2015.
  • Anuki, le grand petit Indien – Une expo muette, comme les albums d’Anuki, signés Maupomé et Sénégas, se destine aux tout-petits, dès 4 ans. Elle se prolonge par un théâtre d’ombres
  • La Jungle – Première création de Delémont’BD, elle est l’œuvre de douze dessinateurs jurassiens invités à investir en un temps record la mythique ruelle du Cheval-Blanc et à occuper ses portes, ouvertures et interstices sur le thème de la jungle.

Espace jeunesse – Delémont’BD s’adressera aussi aux enfants (dès 3 ans). Le samedi et le dimanche, dès 10 h, ils pourront visiter, participer à des rencontres-ateliers avec des auteurs, à des séances de maquillage et de coiffure (pour faire comme Titeuf ou presque), à des jeux BD, à des ateliers de totems ou de création de vaisseaux spatiaux ainsi qu’à diverses animations de bricolage, de dessin ou de création collective. Une garderie pour les enfants dès 2 ans sera aussi ouverte proposée sur le temps du weekend.

Cases en ville – La Vieille Ville de Delémont tout entière se mettra à l’heure de la bande dessinée. Les vitrines des commerçants ont déjà pris les couleurs du 9e art et les écoles préparent activement la fête avec des projets de fresques géantes ou d’hommage à Titeuf. Les cafés-restaurants du centre historique ainsi que la bibliothèque municipale ont, quant à eux, prévu d’accrocher les œuvres d’auteurs d’ci ou d’ailleurs, comme de proposer des florilèges thématiques. L’un de ces derniers présentera les fausses pubs très déjantées et peu politiquement correctes de feu Hara Kiri, le journal bête et méchant, ancêtre de Charlie Hebdo. Onze projets sont au programme, avec notamment les premières planches de l’album d’Olivier Zappelli et Marc Boivin, Planches à ressasser, ou de celui de Léandre Ackermann et Olivier F. Delasalle, L’odyssée du microscopique.

Hommage à Cabu et Wolinski – Victimes de la tragédie du 7 janvier et bédéistes de légende, Cabu et Wolinski recevront au cœur de festival, par le biais d’un intime espace de lecture dédié à leurs œuvres, un court, mais très fort mérité hommage à leur talent et à leur exceptionnelle liberté d’expression.

Bavardages et grands dessins – Delémont’BD reconnaît l’importance de la dédicace, mais voit dans les rencontres, les performances dessinées et les ateliers une manière différente de mettre en contact public et auteurs, de faire découvrir le travail de ces derniers. Un important programme a, dans ce sens, été mis sur pied sans pour autant délaisser le plaisir des dédicaces puisque plus de 40 auteurs rendront, par le dessin, hommage à leurs lecteurs dès le vendredi à 15 h et pendant tout le week-end. Le programme complet des dédicaces sera dévoilé le 29 juin prochain.

Concerts et vie nocturne – Delémont’BD s’animera de jour comme de nuit, avec une vaste offre de restauration et de boissons locales. Pour les plus grands, la se poursuit en concert avec des concerts sous les étoiles le vendredi et le samedi dans la cour du Château, ainsi que des jams de dessin avec les auteurs invités au SAS, le club musical attenant.

Informations pratiques. – Delémont’BD entend être accessible au plus grand nombre, tant par la diversité de son offre que par sa politique tarifaire (CHF 8.- pour les adultes, CHF 5.-, entrée libre pour les moins de 16 ans). Pendant les heures d’ouverture diurne, de 9 h à 18 h, le billet journalier donnera accès aux expositions, animations, bavardages et grands dessins ainsi qu’aux projections du Cinéma La Grange. La librairie, les espaces des exposants et des dédicaces, l’Espace jeunesse, le programme Cases en ville ainsi que les concerts proposés en soirée jusqu’à minuit, dans la cour du Château, seront accessibles librement.

FacebookTwitterEmailWhatsAppLinkedInShare

La Rédaction