Le Bourg a 10 ans: un lieu unique, une expérience authentique

Il y a dix ans l’équipe du Bourg, constitué initialement de deux passionnés des arts interdisciplinaires – dont Sébastien Dubugnon, a débuté autour d’un « festival underground ». Grâce à un troisième collaborateur, ils ont fait de ce vieux cinéma un haut lieu de culture des arts expérimentaux underground pluridisciplinaires. Leur programmation, parfois éclectique, reste fidèle à leurs valeurs artistiques et leur démarche. Une programmation qui ose et où l’intrigue reste dans la découverte.

Ce café-théâtre devenu mythique, est un projet dirigé encore à ce jour par l’un des fondateurs Sébastien Dubugnon. Il collabore aujourd’hui avec l’Association du Salopard et préparent ensemble avec soin et curiosité une programmation qui ne pourrait que stimuler votre curiosité artistique.

Un espace qui ne ressemble à aucun autre, cette ancienne salle de cinéma, à l’ambiance intimiste vous propose des spectacles surprenants. L’espace se voulait pluridisciplinaire en offrant une scène pour des concerts, projections, performances, conférences… Avec l’expérience, les projets aboutis se font plus rares c’est pourquoi, sans tourner le dos aux projets interdisciplinaires, Le Bourg offre désormais plus de place à la musique.

Comme tant d’autres me direz-vous ? Oui et Non. Les choses se feront intelligemment explique Sébastien Dubugnon grâce à une bonne communication entre les salles de concert. Mais surtout, il y a une chose principale qui différencie le Bourg des autres lieux de spectacles et qui le rend unique, c’est de continuer à offrir une scène plus expérimentale qui est une volonté sine qua non. Beaucoup de scènes proposent de la musique plus commerciale ou « populaire » mais il en faut pour tous les goûts. Et au fond cela demande du courage et une réelle passion que d’offrir une scène plus expérimentale puisque le public est moins acquis, il faut aller le chercher, le titiller. Cet espace soutient l’expression artistique diversifiée et permet aux artistes d’exprimer une créativité authentique. Un peu de couleur et moins d’uniformité, au fond voilà ce que défend le Bourg.

Expérimental. Un mot qui en effraie plus d’un. Ce mot est souvent connoté à une élite, aux intellectuels, mais au fond ce mot signifie surtout l’ouverture d’esprit au monde des arts et à la nouveauté. Alors oui, cela demande à celui qui vient voir un spectacle d’être un homo sapiens curieux, qui ne se conforte pas dans ce qu’il connaît et qui ose parfois se confronter à une remise en question de ce qui définit l’art. Le Bourg continuera de nous étonner avec une programmation qui tend vers la recherche d’expérience émotionnelle, humaine, de la découverte et du voyage sonore.

Alors chapeau Le Bourg et bon anniversaire!

Que les dix prochaines années vous amènent les artistes les plus audacieux et authentiques qui soient. Que la pluridisciplinarité reprenne sa place et surtout MERCI pour vos prises de risque et ainsi de nous permettre de découvrir ce que peu d’autres scènes n’osent offrir et soutenir.

Parfois tu aimeras, parfois tu détesteras, mais l’important c’est que tu en parleras. Ici au Bourg, il ni a pas de demi-mesure. On y va, on ose, on propose. On assume.

Programme du 11-12 décembre 2015 à retrouver sur la page www.le-bourg.ch. Vous y découvrirez des extraits et la présentation de chaque groupe.

Découverte, Surprise et Curiosité ! Sébastien Dubugnon nous propose avec passion de venir vivre des expériences fortes et surtout de se laisser tenter par une programmation, certes sans compromis mais qui n’est pas si inaccessible.

Alors, faites le pas, osez la découverte !

FacebookTwitterEmailWhatsAppLinkedInShare

Selin Ertan