D’Mäss: la foire d’automne de Bâle, entre tradition et innovation

La HerbstmesseD’Mäss, comme on la surnomme en dialecte bâlois – est un événement traditionnel, qui marque l’histoire de la ville depuis plus de 500 ans et jouit toujours d’une grande popularité.

La tradition de cette foire remonte au Moyen Âge, lorsque, sur l’avis du concile de Bâle, l’empereur Friedrich III accorde à la ville le droit de tenir deux grandes foires commerciales par an, l’une avant la Pentecôte et l’autre en automne, avant le jour de la Saint-Martin. Alors que la foire de printemps n’a connu qu’une brève existence, celle d’automne se tient chaque année, sans interruption depuis 1471. Elle est ainsi la plus ancienne foire de Suisse.

Déployée sur presque 40’000 mètres carrés, soit sept places principales et une halle de foire, la fête donne l’impression que la ville entière se transforme en gigantesque kermesse. Plus de 500 forains et exposants ont investi les lieux pendant quinze jours dans différents endroits stratégiques de la ville.

Cette année la foire d’automne s’est terminée sur la Petersplatz ce mardi 10 novembre où j’ai rencontré un bâlois habitué de l’événement, Remo Christen, qui a bien voulu répondre à mes questions :

messe2

crieur.ch | Ces derniers jours, nous avons pu voir les visiteurs de la foire se balader en t-shirt, c’est quelque peu inhabituel à la « Herbstmesse ». Avez-vous déjà vécu cela auparavant ?

R.C. | Non, je ne me rappelle pas de températures aussi douces – jusqu’à 20 dégrés – pendant la Herbstmesse. C’est vraiment exceptionnel d’avoir eu deux semaines sans une goutte de pluie avec un ciel radieux. J’ai remarqué que les gens sont aussi plus joyeux, souriants et détendus avec ce temps printanier.

crieur.ch | Qu’est-ce qui attire toujours autant de monde, environ un million de visiteurs chaque année, et qu’est-ce-que l’on y trouve de particulier ?

R.C. | Ce qui fait l’originalité et le succès de cette foire, c’est le lieu en soi. Cela se passe en pleine ville dans différents endroits clés, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Et si vous habitez en ville, il est quasi impossible de ne pas croiser un stand ou une attraction.

A l’époque, la Herbstmesse présentait des artistes de rue, des cracheurs de feu, des dresseurs d’animaux et on pouvait y déguster surtout des spécialités locales. Aujourd’hui certaines spécialités y sont toujours représentées comme les Mässmogge (Mäss venant de la messe et Mogge signifiant morceau), célèbres confiseries bâloises, le Magenbrot (pain d’épices) ou encore les fameuses Gebrannte Mandeln (amendes grillées). On y retrouve évidemment les stands à raclette et à fondue mais aussi de plus en plus de cuisine exotique venant d’Asie par exemple. C’est simplement un reflet du temps. Au niveau des attractions, on essaie toujours d’innover et d’apporter plus de sensations et d’adrénaline avec des nouveaux manèges plus sophistiqués et impressionnants. C’était encore le cas cette année avec la Swiss Tower (Starflyer), une tour de huitante mètres dressée au milieu de la City-Lounge sur la Messeplatz qui a fait l’unanimité des visiteurs qui ont pu vivre une chute libre impressionnante avec en prime un panorama exceptionnel sur toute la ville (vidéo ci-dessous).

crieur.ch | Vous avez vécu la Herbstmesse en tant qu’enfant, avez-vous un souvenir particulier ou une anecdote à nous raconter après toutes ces années ?

R.C. | À Bâle, chaque enfant connaît bien sûr la Herbstmesse ; je n’ai pas de souvenir particulier mais ce qui nous rappelle chaque année que c’est la Herbstmesse, c’est lorsque l’on voit de beaux ballons colorés s’échapper dans le ciel puis disparaître avec des cris et des pleurs en bruits de fond ; c’est malheureux pour l’enfant qui le tenait dans sa main évidemment (rires), mais c’est le signe que la Herbstmesse est bien là.

crieur.ch | Si vous deviez convaincre nos lecteurs qui ne connaissent pas encore la Herbstmesse de participer à la prochaine édition, vous leur diriez quoi ?

R.C. | Je l’ai déjà dit auparavant, c’est le lieu unique qui fait le succès et l’originalité de cet événement. Totalement intégrée dans le centre-ville de Bâle, une visite à la Herbstmesse vous permet de découvrir, à pied ou en tram, non seulement la plus ancienne foire de Suisse mais aussi la ville de Bâle, métropole architecturale et capitale culturelle de la Suisse.

Le public de la foire d’automne se déplace de toute la région du Rhin supérieur et de tout le pays. Mais de plus en plus de gens d’autres pays européens se rendent à cette foire car elle est unique dans tous les sens du terme. La foire d’automne est l’une des plus grandes et plus belles de ce genre en Europe.

La prochaine « Herbstmesse » aura lieu du 29 octobre au 13 novembre 2016.

FacebookTwitterEmailWhatsAppLinkedInShare

Anthony Kvaternik

Rédacteur région Bâle Dreiland