Le réseau ferroviaire transfrontalier s’appelle Léman Express

leman_express_rer_geneve_ceva_Epine dorsale des transports publics d’une agglomération de près d’un million d’habitants, le réseau express régional (RER) s’appelle désormais LÉMAN Express. Réunis vendredi matin à la gare de Genève-Cornavin, les représentants des autorités organisatrices des transports – l’Office fédéral des transports (OFT), la région Rhône-Alpes, le canton de Genève et le canton de Vaud – ainsi que ceux des opérateurs ferroviaires CFF et SNCF ont présenté le nom retenu par le public, à l’issue d’une vaste consultation.

Parmi les quatre noms qui ont été proposés dans le cadre de la consultation ouverte sur Internet, le public a choisi. Ouvert lundi matin 1er juin, clôturé lundi 15 juin peu avant minuit, le formulaire de vote a permis de recueillir 7884 votes déclarés valables sur un total de 9792, après vérification des conditions techniques de participation. Verdict de l’urne électronique: LÉMAN Express a obtenu le plus grand nombre de votes avec 40,7% des suffrages. Viennent ensuite : CEVA Express avec 25,7%,LEMANIS avec 17,8%,REFLEX avec 15,8%.

Léman Express, la part ferroviaire des transports collectifs d’agglomération

Aujourd’hui, 15’000 voyageurs prennent le train ou le bus entre la Suisse, la Savoie et la France et 60’000 personnes prennent le train entre les cantons de Vaud etde Genève. On compte 550’000 déplacements quotidiens aux frontières du canton de Genève, dont seulement 16% sont effectués en transports publics. Les frontaliers se rendant à Genève utilisent la voiture faute d’avoir suffisamment de  moyens de transports publics performants. Idem pour les Suisses se rendant en France. LÉMAN Express, ce sont 230 kilomètres de lignes, reliant 45 gares genevoises, vaudoises et rhônalpines entre l’Ain et la Savoie du Nord. Avec la mise en service de CEVA en 2019, LÉMAN Express transportera près de 50’000 voyageurs par jour au cœur du réseau. En moyenne un train toutes les 10 minutes entre les gares de Coppet, Genève-Cornavin et Annemasse. Deux trains par heure dans tout le réseau aux heures de pointe, 7 jours sur 7. Quelque 250’000 personnes vivront à moins de 500 mètres d’une gare du LÉMAN Express. Le train, trait d’union pour toute une région, c’est plus d’accessibilité pour les bassins d’emploi, les centres d’activités, les lieux touristiques, en ville et entre les villes. LÉMAN Express, c’est un engagement durable qui va conditionner la mobilité dans les territoires desservis. Une alternative valable à la voiture, qui doit encore s’ancrer dans les habitudes.

Prochain arrêt: les journées portes ouvertes «CEVA + de découvertes»

Lors des journées portes ouvertes «CEVA + de découvertes », samedi 26 et dimanche 27 septembre 2015, le public sera invité à en savoir plus sur l’avancement des travaux du chantier CEVA, sur le développement urbain autour des gares CEVA et sur la future offre de transport ferroviaire.

Site officiel

FacebookTwitterEmailWhatsAppLinkedInShare

La Rédaction

One Comment

Comments are closed.